Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Intelligence collective
Chapitre V : Faciliter les groupes

Fiche 06 : Le sad mad glad

  • Retrouvez 16 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Intelligence collective

7 chapitres / 65 fiches

La purge constructive



En résumé

L'outil sad mad glad donne la possibilité d'exprimer réellement ce que chacun et ce que le collectif a sur le coeur. Se sentir écouté est une condition majeure pour pouvoir écouter et construire ensemble de façon efficace. Cela limite les nombreuses réunions qui démarrent par des malentendus.

Cet outil fournit au manager qui le pratique la possibilité de rester connecté à la réalité de son équipe et dessine une sorte de diagnostic en temps réel de l'état d'esprit qui règne dans l'organisation. Il lui donne l'occasion de répondre aux questions et de développer son agilité et celle de l'entreprise en tenant compte de ce qui se passe vraiment.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Rendre présents les participants en leur permettant d'exprimer leurs sujets de préoccupations.
  • Faire connaître à tous les motifs de satisfaction et d'insatisfaction du moment.
  • Identifier s'il existe des tendances collectives et permettre de formuler ensemble des problématiques.
  • Créer un climat de confiance et de responsabilisation propice à des échanges profonds et constructifs entre les participants.

Contexte

Cet outil est pertinent dans des dynamiques de changement où il est fondamental de connaître la température du système et notamment de ceux qui conduisent ou subissent ces changements.

Il révèle au manager qui a conscience - et qui accepte des feedbacks et souhaite donner la parole à ses équipes - que les émotions et les non-dits sont à l'oeuvre dans son organisation. Cette expression est très pertinente pour conduire des changements. Les groupes peuvent varier de dix à une centaine de participants. Un manager peut animer lui-même cet exercice pour son équipe d'une dizaine de personnes.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Le facilitateur demande à chaque participant, en le stimulant par des questions, de noter sur un post-it un exemple précis de ce qui le fait se sentir mal, un exemple de ce qui le met en colère, un exemple de ce qui le rend heureux.
  • Par table de quatre à huit, les participants écoutent chacun à leur tour sans commentaire puis identifient les éventuels points communs. Ils décident du message à communiquer au manager et au collectif sur chaque aspect et le notent sur trois post-it.
  • Le facilitateur recueille d'abord tous les post-it en demandant à chaque table d'en choisir un et les regroupe au fur et à mesure sur un grand papier kraft préalablement affiché au mur et séparé en trois colonnes. Il demande au collectif de donner un titre à chaque regroupement.
  • Ici, le manager reprend la main et relit les grands thèmes en s'assurant qu'aucun point important n'ait été omis. Il dit ce qu'il comprend, ressent et répond quand il le peut ou bien il demande à des participants qui le souhaitent et qui auraient des éclairages ou des réponses de le faire.
  • Il peut dans certains cas demander aux responsables de certains thèmes d'y travailler pour traiter la question après la rencontre.

Méthodologie et conseils

Pour les post-it, il est préférable d'avoir trois couleurs différentes : par exemple jaune pour sad, rouge pour mad et vert pour glad.

Avantages

  • Les personnes osent parler puisque c'est une expression collective, celle-ci évite de passer à côté des vrais problèmes.
  • Plus cet exercice est pratiqué, plus le niveau de confiance s'élève, plus les propos sont exprimés de façon responsable.

Précaution à prendre

  • Le dirigeant ou manager à l'origine de la réunion et qui accepte ou encourage cet exercice doit être prêt à entendre des propos qui ne lui plaisent pas sans réagir contre ceux qui les expriment.

Béatrice Arnaud, Sylvie Caruso Cahn

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

s