Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Intelligence collective
Chapitre III : Construire la vision partagée

Fiche 02 : Les niveaux logiques

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Intelligence collective

7 chapitres / 65 fiches

L'alignement des niveaux logiques



En résumé

À partir des travaux de Gregory Bateson sur les différents niveaux d'apprentissage, de changement et de communication, Robert Dilts a modélisé sous forme de pyramide les niveaux logiques de la pensée en six niveaux hiérarchiques, chaque niveau pilotant et influençant les niveaux inférieurs.

Ainsi est-il possible de comprendre le fonctionnement d'un individu, d'un groupe ou d'une organisation, de faire des hypothèses sur l'endroit où se situe le problème et enfin d'identifier à quel niveau supérieur il faudrait intervenir.

Le changement effectué à un niveau supérieur se répercute sur tous les niveaux inférieurs mais le contraire n'est pas toujours vrai.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Augmenter la motivation dans le cadre d'un projet commun.
  • Comprendre et partager des valeurs et des croyances individuelles et collectives.
  • Créer une identité commune dans un groupe.
  • Différencier les comportements par rapport à l'identité.
  • Créer de la congruence et aligner une équipe.

Contexte

Les thèmes traités sont multiples : définir une vision partagée dans un groupe ou à un niveau plus large, clarifier ou développer un nouveau projet, travailler sur une réorganisation, un déménagement, définir les valeurs communes et croyances, consolider un sens d'appartenance dans une équipe...

Les niveaux logiques peuvent convenir à des petits groupes de cinq à douze personnes.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Chaque niveau peut être parcouru en fonction d'un objectif. Dans un premier temps, on remonte les niveaux logiques :

  • l'environnement : avec qui travaillons-nous ? Dans quel contexte ? Quand pouvons-nous atteindre notre objectif ?
  • les comportements : quels sont nos comportements aujourd'hui ? Que devons-nous changer pour atteindre notre objectif ?
  • les compétences et capacités : quels sont les savoir-faire et les stratégies à mettre en place ?
  • les valeurs et croyances : quelles sont les croyances et valeurs à mettre en oeuvre ? Quelles sont les croyances aidantes ou limitantes ? Qu'est-ce qui nous motive ou nous limite ?
  • l'identité : qui sommes-nous ? Quels sont notre rôle et notre identité ?
  • la mission : Quelle est notre mission ? Qui d'autre servons-nous quand nous cherchons à atteindre notre objectif ? Quelle est notre contribution au système élargi ?

Une fois la mission définie, l'équipe peut redescendre les niveaux logiques à la lumière de cette nouvelle mission pour revisiter les différents niveaux et revalider les réponses données à chaque niveau.

Méthodologie et conseils

Généralement ce modèle se travaille debout avec la possibilité de faire des pas en avant. Il convient donc de prévoir suffisamment d'espace. Dans un travail avec une équipe, une personne pourrait être en charge de noter les réponses aux différentes questions. Les valeurs et les croyances sont le levier de la motivation et aident à faire le lien entre ce qui est important et les comportements qui permettent de l'atteindre.

Avantages

  • Tout changement au niveau de la mission aura des impacts importants sur tous les autres niveaux ; en effet le niveau de la mission permet de s'interroger sur le sens et sur l'existence.
  • Les changements les plus importants se situent au niveau des croyances et des valeurs. Une équipe qui partage croyances et valeurs communes est une équipe performante.

Précaution à prendre

  • La compréhension de ce modèle permet à une équipe de ne pas juger une personne au niveau de son identité et de différencier les comportements de la personne.

Béatrice Arnaud, Sylvie Caruso Cahn

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

s