Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Intelligence collective
Chapitre V : Faciliter les groupes

Fiche 08 : Les cercles de dialogue

  • Retrouvez 16 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Intelligence collective

7 chapitres / 65 fiches

Les comportements qui favorisent le dialogue


En résumé

Les cercles de dialogue s'inspirent des cultures dites primitives. Le cercle est un espace ouvert qui invite à la communication et au partage de la parole. Il permet d'apaiser les tensions et faire émerger la bienveillance, la sagesse et l'intelligence collective. Il initie ainsi, au travers de l'échange d'expériences, une relation plus humaine et plus consciente pour penser en confiance.

Les participants se soutiennent en posant des questions, en faisant des remarques, en partageant des récits et des références. Ils sont là pour explorer des enjeux sans avoir besoin de convaincre, de se justifier ou d'établir un consensus. Cette démarche trouve son origine chez David Bohm et Peter Senge l'a déployée dans les organisations.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Faciliter un espace de partage pour mieux se connaître à travers les échanges. Ce qui est ressenti est aussi important que ce qui est dit.
  • Favoriser l'exploration réflexive. Prendre conscience des préjugés qui sous-tendent les propos et ralentissent le processus de la pensée.
  • Écouter et laisser émerger les différents points de vue pour se rendre compte de ses différences et réfléchir ensemble.
  • Vivre une expérience de relation avec soi dans sa connexion aux autres.
  • Apprendre collectivement et favoriser la co-transformation des comportements et des valeurs.

Contexte

Les participants, au nombre de 8 à 40, se retrouvent régulièrement (intervalle de deux à quatre semaines) durant une période de six mois à un an, voire plus (assez longtemps pour que des changements puissent s'installer), la durée de la séance étant de une à trois heures en fonction du nombre de participants et du contexte. Il n'y a pas de prise de note.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Le dialogue est de nature exploratoire, aucune règle ou étape n'est établie de façon stricte. Néanmoins quelques principes permettent le bon déroulement d'un dialogue :

  • choisir un lieu de rencontre calme, sans ordre du jour, sans leader sauf un rôle de facilitateur ;
  • les participants sont assis en cercle autour d'un centre : un objet de parole (balle, galet, bâton...) peut être utilisé et passer de main en main pour la prise de parole ; au centre, on peut faire figurer un symbole ou une représentation du sujet ou du groupe ;
  • la personne qui ouvre le cercle, accueille, rappelle les règles d'éthique ; elle peut proposer une question pour lancer les échanges ou bien l'un des participants peut prendre la parole et proposer un thème ;
  • une seule personne parle à la fois avec intention (en saisissant l'objet de parole s'il y en a), les autres l'écoutent attentivement ; les silences sont respectés et utilisés pour la réflexion individuelle et la prise de recul ;
  • la personne qui a ouvert le cercle le clôture en général en invitant les participants à s'exprimer sur leurs apprentissages et leurs ressentis.

Méthodologie et conseils

Les participants peuvent explorer les a priori, les croyances, les émotions individuelles et collectives qui se manifestent lors des échanges, et se rendre compte comment leurs valeurs et leurs modèles mentaux inconscients sont à l'origine de leurs comportements. Le respect de soi, de l'autre et de la confidentialité est important.

Avantages

  • Le cercle de dialogue fédère les participants et, au-delà des paroles échangées, les connecte à un niveau très profond.
  • La disposition du cercle met tous les participants sur un point d'égalité quelle que soit leur position hiérarchique.

Précautions à prendre

  • La suspension des jugements, des impulsions et des pensées face à l'autre est un impératif pour que l'exploration devienne active et consciente durant l'écoute.
  • La confiance s'établit ainsi au fil du temps et permet au dialogue de s'approfondir.

Béatrice Arnaud, Sylvie Caruso Cahn

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu