Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Développement personnel en entreprise
Chapitre IV : Gérer son stress

Fiche 06 : La corbeille à papier mentale

  • Retrouvez 10 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils du Développement personnel en entreprise

7 chapitres / 71 fiches

Faire une vidange de son esprit à l'écrit


En résumé

Françoise Dolto disait que nous sommes des êtres de langage. Le langage nous construit et nous aide aussi à réguler notre équilibre psychologique. Mais malheureusement, il n'est pas toujours possible de trouver quelqu'un à qui parler pour livrer ses états d'âme. Et même quand c'est le cas, les études montrent que chercher à décortiquer sa douleur ne fait que la renforcer.

Les psychologues conseillent plutôt d'analyser les émotions " avec distance ", et c'est justement ce que permet l'écriture, en apprenant à vider toutes les accumulations de négativité stockées dans notre esprit.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Soumis à une charge émotionnelle, la plupart d'entre nous essaient de l'oublier, en la " mettant de côté ". Mais une émotion non traitée génère des ruminations anxieuses et aggrave potentiellement le problème.
  • Les qualités d'écoute de notre entourage sont malheureusement loin d'être optimales et là où nous recherchons une oreille attentive, nous recevons souvent des jugements ou des conseils, voire une minimisation (" c'est pas si grave ! ").
  • Dans la société actuelle, notre esprit est aussi sursollicité et on peut comprendre qu'il lui soit profitable de se " vider " régulièrement, comme on réinitialise une machine.

Contexte

Faites l'expérience au moins une fois d'écrire ce que vous avez en tête, à un moment quelconque de la journée, en réaction à un problème par exemple, ou bien ce soir, avant de vous coucher.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Vous allez " parler " à une feuille de papier, lui parler dans son langage, c'est-à-dire l'écriture...

  • Écrivez... Écrivez tout ce qui vous passe par la tête. Videz votre esprit de toutes les pensées, réflexions, impressions qu'il a accumulées au regard d'un événement de la journée ou de toute votre journée.
  • Écrivez notamment vos émotions : vous avez compris à quel point il est important de mettre des mots (ou des images) sur des ressentis pour s'en libérer. Écrivez donc votre joie, votre peine, votre colère...
  • Ne vous limitez pas aux mots : traduisez aussi vos pensées en dessins, gribouillis, schémas, diagrammes.

Méthodologie et conseils

  • Lorsque votre émotion est liée à une personne en particulier, vous pouvez aussi écrire un dialogue que vous auriez avec elle.
  • Dans les premiers temps, vous aurez probablement une certaine retenue qui est naturelle. Avec la répétition, vous arriverez progressivement à un état de lâcher prise qui rendra cet exercice encore plus bénéfique.
  • Le frein principal à l'utilisation de cet outil réside dans le fait que nous n'aimons pas écrire sur nous pour deux raisons :

    • Il y a peut-être des choses que nous n'osons pas nous avouer, des zones d'ombres que nous préférons masquer. Il est peut-être justement temps de traiter le problème...
    • Nous avons peur que ces écrits soient lus par d'autres. Si c'est le cas, il suffit de déchirer la feuille après avoir écrit. Le processus est plus important que la trace matérielle.

Avantages

  • L'écriture permet de se décharger d'une accumulation d'émotions négatives sans avoir à craindre la critique en retour. Paradoxalement, elle permet de s'extérioriser et donc de se libérer. Le nombre important de livres écrits par des personnes victimes de drames, qui ont utilisé l'écriture comme une " thérapie " en est une illustration.
  • " Prendre le temps " à l'écrit est un excellent moyen pour apprendre à mieux se connaître, à la fois dans ses processus cognitifs, mais aussi dans la prise de conscience des émotions et sentiments.

Précautions à prendre

  • A l'heure du tout informatique, nous vous incitons à écrire à la main, notamment parce l'écriture (manuscrite) laisse une plus grande liberté, plus de place à la créativité et à la spontanéité.

Laurent Lagarde

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu