Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Développement personnel en entreprise
Chapitre II : S'estimer et développer sa confiance

Fiche 11 : Le plan B

  • Retrouvez 11 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils du Développement personnel en entreprise

7 chapitres / 71 fiches

Élaborer une solution alternative en quatre temps

En résumé

La logique du plan B répond à celle du fil d'Ariane grâce auquel Thésée a pu trouver la sortie du labyrinthe : il permet de savoir où aller lorsque la situation semble bloquée.

Le plus difficile est de mettre à jour un plan B qui soit à la fois acceptable et réaliste pour soi ; d'autant plus que nous avons naturellement tendance à nous raccrocher à notre solution originelle, en croyant qu'il n'y a que celle-là qui peut " faire notre bonheur ".

L'outil nécessitera donc à la fois une certaine créativité dans son élaboration mais aussi un certain " lâcher prise " dans sa mise en oeuvre.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Lorsque dans une situation donnée, nous avons une solution et une seule, si pour une raison ou une autre (qui ne dépend pas forcément de nous) celle-ci ne peut être réalisée, alors nous pouvons en être totalement déstabilisé, d'autant plus que nous y avons placé tous nos espoirs !

Contexte

Le plan B est un réflexe absolument incontournable dès lors qu'une négociation peut s'engager - nous entendons le terme négociation au sens large et pas seulement au sens négociation économique.

Vous résoudrez d'autant mieux des situations de tensions voire de conflits que vous aurez plusieurs solutions à proposer à votre interlocuteur, puisque c'est souvent parce qu'il ne semble y avoir qu'une seule solution acceptable pour chaque partie que la situation dégénère.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Vous devez donc mettre à jour un plan B pour chaque situation de votre vie qui pourrait aboutir à un blocage ou une impasse. Il est rare d'avoir spontanément l'idée d'une alternative. Pour vous aider à accoucher de votre plan B, nous vous proposons un schéma en quatre étapes :

  • Brainstorming : mobilisez toute votre créativité pour lister un maximum de solutions alternatives. À ce stade ne vous interdisez pas les solutions les plus folles : même si vous ne les retiendrez pas, elles vont servir à alimenter votre réflexion...
  • Sélection : choisissez les 2-3 solutions les plus réalistes ou plausibles pour vous.
  • Étude : définissez maintenant de manière pratique, comment chaque solution peut être mise en oeuvre. Vous devez aboutir quasiment à un plan d'action pour chacune qui vous donne la visibilité sur la manière dont vous allez procéder et combien de temps et d'argent cela va vous prendre.
  • Choix final : sélectionnez l'option qui présente selon vous le meilleur rapport utilité/coût.
  • Méthodologie et conseils

    • Pour mettre à jour d'autres solutions, vous pouvez aussi raisonner en termes de besoin à satisfaire (cf. outil 24). Identifiez le besoin profond que votre solution originelle cherche à satisfaire. Généralement la réponse tient en un mot : sécurité, respect, reconnaissance... Posez-vous ensuite la question de savoir ce que sont toutes les solutions qui peuvent contribuer à satisfaire ce besoin.
    • Toute solution a un coût, ne soyez pas surpris de le voir apparaître dans vos solutions alternatives. Vous l'aviez probablement occulté pour votre solution originelle parce que vous y aviez mis une charge affective qui a masqué cette autre partie de la réalité (c'est un processus naturel).
    • Ne cherchez pas le plan B idéal, il n'existe pas.

    Avantages

    • Dès lors que vous avez défini un plan B dans une situation donnée, vous constaterez que vous l'abordez avec beaucoup plus de sérénité.
    • Avoir un plan B permet aussi d'apprécier le moment où la solution originelle peut cesser d'être véritablement intéressante pour vous. En effet, il vaut parfois mieux un plan B qu'une solution dégradée dans laquelle vous seriez finalement perdant. Dans cette logique, le plan B devient aussi un repère qui vous permettra de vous affirmer et de dire non avec plus de facilité.

    Précautions à prendre

    • L'outil ne fonctionne que si votre plan B est réaliste, c'est-à-dire que vous pourrez concrètement le mettre en oeuvre en cas de besoin. Ce n'est pas un " plan sur la comète ", au contraire.

    Laurent Lagarde

    Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
    rédacteur en chef

    La Lettre de la Rédac

    Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

    s