Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Développement personnel en entreprise
Chapitre II : S'estimer et développer sa confiance

Fiche 05 : Les positions de vie (AT)

  • Retrouvez 11 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils du Développement personnel en entreprise

7 chapitres / 71 fiches

Les caractéristiques des quatre positions de vie


En résumé

Selon l'analyse transactionnelle, les décisions sur soi, le monde et sa relation aux autres sont cristallisées dans une position de vie qui reflète la valeur que l'on se donne à soi-même et aux autres ; elle peut être positive (OK +) ou négative (OK -).

Même s'il existe une position de vie " existentielle " relativement stable, nous ne restons pas dans celle-ci en permanence et nous évoluons entre quatre positions au fil du temps, en fonction de notre contexte personnel et de nos interlocuteurs.

Nous pouvons alors choisir d'adopter une position de vie et devons même le faire pour développer un cadre de travail et des relations saines.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • L'analyse transactionnelle définit quatre positions de vie qui reflètent comment les personnes se sentent vis-à-vis d'elles et comment elles se sentent vis-à-vis des autres. Ces positions ont notamment un impact sur :

    • la nature des relations développées avec les autres ;
    • la manière de satisfaire nos besoins ;
    • l'utilisation que nous faisons de nos émotions ;
    • notre manière d'accepter et de donner des signes de reconnaissances (cf. outil 44) aux personnes que nous côtoyons au quotidien.
  • Chaque personne a une position préférée qu'elle utilise notamment sous stress. L'objectif consiste à être conscient de la manière dont cette position influence ses relations aux autres et surtout de se créer des alternatives. En effet, deux positions sont notamment épuisantes et improductives :

    • dominant (+ -) : la personne va lutter constamment pour positionner les autres dans la position inverse (- +) ;
    • dominé (- +) : la personne cherche à se convaincre sans cesse de son impuissance.

Contexte

Un malaise dans une relation avec quelqu'un est souvent un bon indicateur de l'adoption d'une mauvaise position de vie vis-à-vis de lui.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Situez votre position de vie préférée dans votre contexte professionnel. À la lecture du tableau, dans quelle position de vie pensez-vous vous trouver ? et sous stress ?
  • Actionnez les pistes pour changer votre position. Vous vous voyez comme :

    • (+ -) : listez au moins cinq qualités ou points forts que vous pouvez reconnaître aux personnes avec lesquelles vous travaillez.
    • (- +) : mettez à jour consciemment vos qualités et travaillez sur votre valeur personnelle (cf. outil 11).
  • Identifiez aussi les positions de vie de vos collègues pour déterminer, à votre niveau, les pièges dans lesquels ne pas tomber.

    • (+ -) Vous devez éviter soit de passer en position complémentaire (- +) puisqu'alors vous lui donnez le bâton pour vous faire battre, soit d'entrer en compétition en adoptant une position identique (+ -) qui va vous conduire à la surenchère, la critique, l'agression ou la fausse bienveillance.
    • (- +) La personne cherche inconsciemment un (+ -) qui le rabaissera. Ne rentrez surtout pas dans cette logique !

    Méthodologie et conseils

    • La position de vie (+ +) ne consiste pas à être gentil mais plutôt à affirmer ses besoins, accepter ceux des autres, et rechercher le meilleur compromis.
    • Le concept des positions de vie est très lié à l'image que nous avons de nous et à la valeur personnelle que nous nous attribuons. En apprenant à adopter une position (+ +) nous développons en même temps notre estime de soi.

    Avantages

    • Identifier sa position de vie " préférée " permet d'analyser et de mieux comprendre ses relations avec les autres. Dans un cadre professionnel notamment, elle permet l'émergence d'une ambiance de travail plus saine.
    • Les positions de vie peuvent aussi permettre de prédire le résultat ultime d'une relation.

    Précautions à prendre

    • La position de vie préférée adoptée dans un cadre professionnel peut être différente de celle adoptée dans un cadre personnel.
    • La position (--) est (heureusement !) rare dans le cadre professionnel et nécessite un accompagnement thérapeutique.
  • Laurent Lagarde

    Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
    rédacteur en chef

    La Lettre de la Rédac

    Chaque semaine, l'essentiel de l'actu