Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Motivation
Chapitre II : Motiver par la cohésion d'équipe

Fiche 03 : Le modèle d'orientations culturelles

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de la Motivation

8 chapitres / 53 fiches

Favoriser la compréhension mutuelle en contexte multiculturel



En résumé

Le modèle d'orientations culturelles permet d'appréhender le mode de pensée de chacun et son impact sur les comportements au travers de 10 dimensions (rapport au temps, à l'espace, à l'autorité, à l'action, etc.). L'évaluation de chaque dimension apporte un éclairage quant aux préférences culturelles de la personne, données précieuses pour faciliter son intégration en contexte professionnel multiculturel. Ainsi, repérer les différences et écarts culturels, fréquente source d'incompréhension, permet de valoriser les approches individuelles et donne à chacun l'opportunité d'ajuster son comportement. Belle occasion de renforcer sa motivation à apporter sa contribution là où elle pourra être la plus constructive.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Mettre en lumière l'importance de la culture dans le contexte professionnel.
  • Dans un contexte multiculturel, adapter les pratiques managériales aux attentes locales, relever les différences comportementales sous l'angle culturel, et se préparer à faire face à des situations professionnelles complexes.

Contexte

Dans un contexte multiculturel, les écarts culturels, différence d'orientation entre deux individus ou groupes dans un même contexte, sont générateurs de stress et potentiellement de conflit : mieux anticiper ces écarts permet de les dépasser, et d'accroître son efficacité personnelle et professionnelle.

Le modèle d'orientations culturelles repose sur les recherches conduites en matière de classification culturelle par des anthropologues et sociologues tels que Clifford Geertz (1973), Geert Hofstede (1980), ou E. T. Hall (1990).

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Le modèle d'orientations culturelles se présente sous forme d'un questionnaire qui peut être rempli en ligne en 30 minutes. Les résultats fournis au participant se présentent sous la forme d'un graphique identifiant ses préférences, et portant sur les dix dimensions du modèle d'orientations culturelles.

    • le temps : comment les individus perçoivent la nature du temps et comment ils l'utilisent ;
    • l'action : comment ils pensent l'action et les interactions ;
    • la communication : comment ils s'expriment et communiquent ;
    • l'espace : comment ils appréhendent l'espace, physique et psychologique ;
    • la hiérarchie et l'autorité : comment ils perçoivent les relations hiérarchiques (en termes de distance) ;
    • l'individualisme : comment ils définissent leur identité relativement aux autres ;
    • la compétitivité : comment ils sont motivés ;
    • la structure : comment ils perçoivent le changement, le risque, l'ambiguïté et l'incertitude ;
    • les modes de pensée : comment ils appréhendent mentalement les situations (raisonnement déductif ou inductif, intuition, etc.) ;
    • l'environnement : comment ils perçoivent et sont en relation avec les autres, les objets et les situations dans leur sphère d'influence.
  • Pour chaque dimension, les réponses sont présentées en termes de préférences fortes. Par exemple, pour la dimension " hiérarchie ", une forte orientation " égalitaire " illustre le fait que la personne est très attachée à l'équité entre collègues de la part de sa hiérarchie.
  • Méthodologie et conseils

    Dans un esprit d'audit culturel, il apporte un regard analytique sur les comportements individuels au sein des organisations internationales. Dans une perspective d'expatriation, il permet un ajustement culturel par l'adaptation de son comportement. À l'échelle d'une conversation, et après identification les différences culturelles, il permet d'initier un dialogue multiculturel et d'introduire des ajustements mutuels.

    Avantages

    • Ce modèle propose des recommandations en matière d'ajustements culturels souhaités, en fonction du contexte culturel dans lequel le collaborateur opère. Mieux comprendre ce qui se joue permet d'anticiper les situations complexes, et renforce la confiance et la motivation à trouver sa place.

    Précautions à prendre

    • C'est un outil d'auto-évaluation, pas un test de personnalité. Il ne porte pas sur les compétences mais bien les préférences culturelles d'un individu.

    Laurence Thomas, Sophie Micheau-Thomazeau