Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Motivation
Chapitre VI : Motiver ou remotiver en contexte de changement

Fiche 03 : Le recadrage de sens positif

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de la Motivation

8 chapitres / 53 fiches

Être sélectif et orienter sa représentation de manière positive et constructive



En résumé

Certaines personnes vont de succès en succès et semblent avoir " tout pour réussir " (argent, amour, santé, etc.), tandis que d'autres considèrent qu'elles subissent échec après échec... Ce n'est certainement pas qu'une question de chance, d'heureux hasards ou de conditions de vie plus faciles. Ainsi, cultiver un esprit positif et entretenir une philosophie " inconditionnellement positive " contribue sans aucun doute à réunir les conditions favorables pour traverser les événements avec confiance et motivation. Et choisir de recadrer chaque expérience et chaque situation difficile en termes d'intention positive et de " fonction utile " permet de la vivre comme une opportunité favorable et motivante.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Recadrer les situations dans un sens positif consiste, quels que soient les événements qui s'imposent à nous, à les regarder autrement, en s'efforçant d'en voir les bons côtés. Les considérer avec recul limite l'impact négatif de nos émotions, et permet de garder la tête froide pour poser alors l'action la plus constructive.
  • Bien plus, pratiquer consciemment et régulièrement un esprit " inconditionnellement positif " permet d'enclencher un cercle vertueux d'événements propices, qui vient irriguer l'ensemble de nos domaines de vie, et globalement nous apporter un " meilleur être ".

Contexte

L'esprit positif s'avère particulièrement utile quand tout semble aller de travers, et qu'il s'agit de reprendre les rênes de la situation : en effet, notre esprit est le gouvernail du navire de notre quotidien, et nous sommes les seuls à pouvoir commander notre propre navire...

Lorsqu'une pensée négative nous traverse l'esprit, qu'elle provienne de nous ou des autres, la laisser nous envahir revient à mobiliser des croyances limitantes et démobilisatrices (cf. outil 45). À l'inverse, refuser de nourrir cette pensée et décider de donner un sens constructif à l'événement, nous remet en action et en énergie positive.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Au travers de pensées, de postures et d'attitudes caractéristiques, dont les effets bénéfiques sont cumulatifs à mesure qu'on les développe dans son quotidien, " je pense positif, donc je suis positif... ! "

  • D'abord pour soi-même : Se mettre souvent en état interne positif, au travers de pensées positives. Apprendre à repérer les pensées qui vous traversent l'esprit et s'amuser à transformer les pensées négatives en pensées positives (cf. " Comment être plus efficace ").
  • Puis avec les autres... Pratiquer une communication positive : laisser l'autre s'exprimer à travers sa propre vision du monde et poser des questions ouvertes pour accueillir la réalité dans sa diversité sans tenter de garder la main sur elle en validant ce qu'on voudrait y trouver...
  • Enfin face aux situations quelles qu'elles soient... : Extraire du positif de toutes situations : accepter l'idée que derrière tout événement se cache certainement du positif... Quelle serait l'intention positive de cette situation, de cet acte, de cette parole, en dépit ma vision du monde qui tend à la juger de prime abord négative ?
  • Méthodologie et conseils

    Construire et développer un esprit inconditionnellement positif, c'est d'abord s'accepter et se respecter soi-même, puis accepter et respecter les autres et leur propre vision du monde. Cela revient à accueillir les événements et rencontres comme des expériences positives, et à s'appuyer sur celles-ci en y associant suffisamment de plaisir pour nourrir et maintenir cet état d'esprit positif.

    Avantages
    • Cultiver l'esprit positif a des effets scientifiquement prouvés, bénéfiques sur la santé. Cela contribue à améliorer nos relations avec autrui, à cultiver paix et harmonie avec les autres (famille, amis, relations de travail). Motivation et confiance en soi s'en trouvent renforcées...
    Précautions à prendre
    • Éviter le travers naïf et candide où l'on considère que " tout est beau et bon dans le meilleur des mondes et que rien n'est grave " ! Être optimiste et cultiver l'esprit positif n'exclut pas la lucidité, cela suppose simplement d'être sélectif et d'orienter son regard.

    Comment être plus efficace ?

    Recadrage, de quoi parle-t-on ?

    Le terme de " cadrage " fait référence à la photographie : le cadrage varie selon l'intention du photographe, et le choix d'inclure dans le cadre un élément contrastant avec le reste va changer la signification de la photographie. Ainsi, les pessimistes trouveront des éléments négatifs, les optimistes verront des aspects positifs inattendus. De même pour la bouteille perçue comme " à moitié pleine " ou " à moitié vide " selon si son contenu nous semble attractif ou non. La bouteille est la même, seuls changent le regard et l'intention.

    Parler positif...

    Formuler les choses positivement a une incidence sur le type de pensées qu'on entretient pour regarder dans la bonne direction. Par exemple, dire " être à l'heure " plutôt que " ne pas être en retard " donne toutes les chances d'y parvenir.

    De même, il est intéressant d'observer l'impact, la richesse et la vertu positive du choix des mots... Saisissez toutes les occasions de dire " et " plutôt que " mais ", " et " plutôt que " ou ", pour associer les personnes, enrichir les idées plutôt que les opposer.

    Parler positif permet de penser positif, et réciproquement !

    Entretenir des croyances positives et aidantes...

    Une croyance négative et limitante peut très souvent être retournée sous une forme positive et bien plus aidante... La première est souvent globalisante, tandis que la deuxième, plus spécifique, prépare l'action et renforce la motivation à réussir.

    Exemples :

    • Au lieu de " Je ne serais jamais à la hauteur ", dire plutôt " Je vais donner le meilleur de moi-même, et je suis sûr de pouvoir apporter quelque chose... ".
    • Au lieu de " Je vais certainement m'ennuyer ", dire plutôt " Je vais certainement découvrir des choses riches et intéressantes ".
    • Au lieu de " Personne ne me parlera ", préférer " J'irai vers les autres et je suis sûr que nos échanges seront enrichissants ".

    Les vertus de la loi de l'attraction

    En vertu de la " loi de l'attraction ", le positif attire le positif, tel un cercle vertueux : pensées positives attirent les circonstances positives et les événements heureux, et transforment un " échec " en étape vers le succès. Étonnamment, c'est comme si l'univers entier s'arrangeait pour nous rendre heureux !

    S'entourer de gens positifs est également aidant et permet d'alimenter ce cercle vertueux. Certaines personnes semblent attirer la " poisse " et en font copieusement profiter leur entourage... Par la critique ou la déploration permanente, ils créent spontanément le vide autour d'eux : la pensée négative est elle aussi très contagieuse ! Fort heureusement, cultiver l'esprit positif contribue à l'inverse à attirer des personnes qui fonctionnent de même...

    L'esprit positif prend sa source dans l'imagination et non dans la volonté...

    L'injonction : " Quand on veut, on peut ! " est souvent associée à tort à l'esprit positif... Ainsi, utiliser son imagination permet tout autant de se projeter positivement dans un événement heureux, et de se donner alors toutes les chances de réussite. Dans la lignée des techniques de préparation mentale s'appuyant sur la visualisation positive des événements à venir, éprouver pleinement et dans tous nos muscles ces pensées positives anticipatrices nous permet d'être meilleur.

    EXERCICE des " Trois belles choses " pour illustrer les vertus multiples de l'esprit positif

    La formule " Je pense positif, donc je suis positif... ! " résume à elle seule la dynamique vertueuse qui est à l'oeuvre entre les trois pôles de notre fonctionnement :

    • la tête, qui au travers de processus cognitifs, nous amène à penser, à croire telle ou telle chose ;
    • le coeur, siège des émotions, ressentis et états internes, positifs comme négatifs ;
    • le corps, qui s'exprime au travers de nos comportements : gestuelle, respiration, rougeurs et expressions du visage...

    Les interactions entre ces trois pôles induisent une dynamique qui peut s'avérer vertueuse (je pense à des choses agréables, donc je ressens des émotions positives, ce qui génère un état de confort et de détente physique : je dispose alors d'une énergie positivement mobilisable). Chaque pôle entraîne ainsi les autres dans le sens que je choisis, positif comme négatif !

    À chacun de choisir par quelle " porte " entrer, selon s'il est plutôt cérébral, émotionnel, ou kinesthésique, etc. Et il suffit ensuite de faire " tourner la roue " dans le sens positif à partir de ce qui est le plus facile pour soi.

    Application : Un exercice simple consiste à penser chaque matin à " trois belles choses " qui vous soient arrivées récemment, et à trois autres à venir dont la perspective prochaine vous réjouit par avance... La simple évocation mentale de ces belles choses génère des émotions positives et mobilisatrices, ainsi qu'une disposition physique à l'action sereine, dans un état d'esprit positif et constructif.

    Les états internes sont des schémas neurologiques : plus vous empruntez l'autoroute neurologique de l'esprit positif, et plus cette dernière vous est familière ; plus il vous est alors facile et confortable de l'emprunter à nouveau ; et plus elle vous fait discrètement signe de lui rendre visite à nouveau... ! Ainsi, cet état d'esprit peut devenir une référence inconsciente, à l'image de votre place préférée à table ou de votre dessert de prédilection...

    Laurence Thomas, Sophie Micheau-Thomazeau