Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Motivation
Chapitre VII : Renforcer sa motivation dans l'action

Fiche 06 : Le modèle des quatre cerveaux

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de la Motivation

8 chapitres / 53 fiches

Rendre ses objectifs motivants en " harmonisant " ses quatre cerveaux...



En résumé

Face à un projet très motivant et qui nous fait rêver, il nous arrive de repousser sans cesse... Pour mieux comprendre où se situe le blocage qui nous empêche de passer à l'action, les neurosciences motivationnelles font l'hypothèse de l'harmonisation des quatre parties de notre cerveau : ainsi, c'est le conflit, la disharmonie ou les intérêts opposés entre ces quatre parties qui peuvent nous empêcher d'atteindre nos objectifs. Si l'une des parties n'est pas impliquée, elle fera alors barrage à notre engagement, et nous apportera toutes les excuses pour " procrastiner ". Le modèle des 4 cerveaux propose une manière originale et performante de se motiver et d'atteindre nos objectifs à moindre effort.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Clarifier votre objectif afin d'augmenter votre motivation, et pouvoir mettre en oeuvre un objectif qui sera naturellement accepté et désiré par toutes les parties de votre cerveau.
  • Résoudre les schémas mentaux qui nous empêchent de réaliser un objectif.

Contexte

Lorsque notre objectif n'est pas clair, notre inconscient met en oeuvre des stratégies qui entravent notre passage à l'action. Ainsi, parfois la motivation n'est pas seulement une question de " vouloir ", mais plutôt de " voir " là où je vais.

Dans le doute, et faute de projet clarifié, notre cerveau va nous " freiner " pour nous éviter la douleur de l'échec, de l'inconnu...

À l'inverse, clarifier sa destination en mobilisant ses quatre cerveaux rend notre objectif prioritaire pour notre inconscient : il en devient bien plus motivant, et accessible à moindre effort.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Clarifier une première formulation de son objectif.
  • Mettre à profit le néocortex gauche, cerveau rationnel avec lequel nous communiquons par les mots : décrivez votre objectif avec des mots, en termes d'étapes et de processus. Exemple : mon objectif est d'augmenter ma productivité de 10 %.
  • Mettre à profit le néocortex droit, cerveau imaginaire avec lequel nous communiquons par les images : décrivez ce que vous voyez en imaginant que vous avez atteint votre objectif, représentez le symboliquement, soyez à l'écoute de votre intuition. Exemple : je me vois en train d'observer mon rapport d'activité dans un an avec 10 % d'augmentation.
  • Mettre à profit le cerveau médian, cerveau des émotions avec lequel nous communiquons par les sensations : décrivez ce que vous ressentez en ayant atteint votre objectif. Exemple : cela me rend fier et heureux, je souris et je sens de l'énergie dans mon corps, notamment au niveau des épaules et du torse !
  • Mettre à profit le cervelet, cerveau du mouvement avec lequel nous communiquons par l'action : décrivez ce que vous devez faire pour atteindre votre objectif. Exemple : je passe en revue les actions mises en place...
  • Méthodologie et conseils

    Prenez le temps de vivre chaque étape du processus, de visualiser votre objectif atteint et de ressentir les émotions dans votre corps. Il peut être utile de se faire aider par un interlocuteur (coach) qui vous guide efficacement pour visiter la situation visée de manière non seulement mentale mais également émotionnelle.

    Avantages

    • Le modèle des quatre cerveaux permet d'affiner et d'approfondir la vision de ce que l'on veut vraiment, de manière à atteindre ses objectifs de manière fluide...
    • Harmoniser ses différents cerveaux permet également de tirer profit de ses expériences positives en mobilisant ses souvenirs sous la forme d'états ressources : ainsi, utiliser la mémoire d'une réussite dans l'un des aspects de notre vie et la revisiter au travers des quatre cerveaux permet alors d'en transposer les bénéfices dans un autre aspect de notre vie, et d'ainsi renforcer notre motivation à réussir... !

    Précautions à prendre

    • Si vous ne ressentez aucune émotion à la perspective de votre objectif atteint, c'est peut-être qu'il n'est pas assez motivant. Réfléchissez aux enjeux de votre objectif, et à toutes les raisons qui pourraient renforcer votre motivation...

    Laurence Thomas, Sophie Micheau-Thomazeau